charte Bidermann

« Certains associent les mesures liberticides mises en œuvre dans le cadre de la crise de la CO VID aux méthodes listées par la charte de Bidermann. »

A titre d’information & de réflexion

Le tableau de la charte Bidermann

  1. Isoler la victime : priver la personne des soutiens et liens sociaux qui lui donneraient la capacité de résister. Développer chez la victime une inquiétude intense à propos d’elle-même. Rendre la victime dépendante de l’autorité.
  2. Monopoliser la perception : fixer l’attention de la victime sur une situation difficile et urgente, forcer son introspection. Éliminer les informations pouvant contredire celles de l’autorité. Punir toutes les actions d’insoumission.
  3. Induire l’épuisement : affaiblir la volonté de résistance, qu’elle soit physique ou mentale.
  4. Présenter des menaces : cultiver l’anxiété, le stress et le désespoir.
  5. Montrer des indulgences occasionnelles : procurer une motivation à respecter les ordres, à obéir, et à se soumettre. Empêcher également ainsi à l’accoutumance aux privations imposées.
  6. Démontrer la toute-puissance du pouvoir : suggérer l’inutilité et la futilité de la résistance à l’autorité.
  7. Dégrader la victime : faire apparaître le prix de sa résistance comme plus dommageable que sa capitulation pour l’estime de soi. Réduire la victime au niveau de la survie animale.
  8. Exiger des actions stupides et insensées : développer les habitudes de soumission à l’autorité, même pour des ordres totalement stupides, inutiles et infondés. Briser le libre arbitre et les capacités de jugement de la victime.
Charte biderman
Charte bidermann et covid

Charte de Biderman de la torture psychologique
Page Wikipédia (clic)

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.