3. Nos Besoins Fondamentaux – CNV

Les besoins Ils sont à la base de la Communication non violente. Marshall Rosenberg les définit ainsi : « Les besoins sont des manifestations de la vie ». Il les considère comme des cadeaux « beaux et précieux ». Dans ses interventions, il incite ses interlocuteurs à en parler en leur demandant de répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce qui est vivant en nous ? Qu’est-ce qui pourrait nous rendre la vie plus belle ? Caractéristiques

C’est quoi la CNV ? C’est quoi la communication non violente ?

Définition selon Marshall B. Rosenberg « La Communication NonViolente* est une philosophie, une attitude et un ensemble d’outils et de concepts. Son objectif principal est de nous faire réaliser que nous sommes tous guidés par le besoin de “préserver et améliorer la qualité et la continuité de notre existence. » (Marshall Rosenberg) * “sans violence” Marshall disait : « Le but de la CNV n’est pas d’obtenir ce que

2. J’exprime mes sentiments & émotions CNV

Après l’observation : sachons exprimer nos sentiments & émotions. Sachons différencier nos sentiments de nos interprétations et jugements. Pour cela, laissez parler votre corps physique. Que se passe-t-il en moi? Quel est mon ressenti? Quelle est la ou les émotions que je ressens? Par exemple : avoir peur, être curieux, être surpris, être triste, être plein d’énergie, etc sont des émotions/sentiments. Afin de pouvoir communiquer ce qui se passe en

1. observer sans évaluer CNV

OBSERVER SANS ÉVALUER Dans un premier temps, il s’agit de décrire les faits sans opinion ni interprétation et d’éviter les comparaisons. En effet, quand nous mélangeons observation et évaluation, notre interlocuteur risque d’entendre une critique. Cela peut engendrer chez soi comme chez l’autre une réaction ou/et une fermeture. Ainsi, au lieu de dire « Pierre écrit très mal », nous dirons plutôt « Je n’arrive pas à déchiffrer l’écriture