VIE SAUVAGE
Views: 45
Read Time:4 Minute, 6 Second

Merci à Guilhem Cayzac – Regard Essénien – Vidéo 26’17

4 PRINCIPES POUR SORTIR DE LA MATRICE artificielle 
qui crucifie l’humanité
et nous maintient dans une prison par 4 clous.

Cette vidéo et le texte qui suit est prétexte à réfléchir différemment. Il peut nous parler ou pas, nous questionne assurément et nous permet de modifier notre réalité ou de faire un pas de côté. Au choix…

1. Le mal est une intelligence supérieure (anticipe, organise, pense plus que moi).

C’est une mémoire de tous les hommes depuis le commencement des temps qui veulent le pouvoir, la domination, le contrôle sur les autres, qui veut déjouer la nature, faire des choses envers et contre tout.

La nature ne voulait pas, le réel ne voulait pas, le bien ne voulait pas, « je le veux quand même ».
Vouloir être plus intelligent que Dieu.

C’est une énergie mémorielle de tous les hommes, emmagasinée, agglutinée appelée la « matrice » artificielle (manipulateurs, tyrans, politiciens, orgueilleux, meurtriers, …) qui nous semble organiser les événements et nous plonger dans une complexité au-delà de toute capacité humaine. Comme un méga ordinateur, un méga cerveau.

« Seul le semblable peut rencontrer le semblable ».

Nous avons besoin d’une intelligence au minima égale pour comprendre l’ennemi ou le piège. On ne peut pas sortir d’une situation que l’on ne comprend pas ; il faut comprendre l’ennemi ou le piège pour en sortir. Comprendre pour en tirer des enseignements et avancer.

2. la matrice a créé à l’intérieur de nous un double, une fausse identité à laquelle nous nous sommes identifiées.

Voir ce faux moi (double, coquille vide, reflet) et y renoncer. Nous sommes manipulés de l’intérieur.

La matrice : double collectif géant de tous les humains depuis le moment où les hommes ont commencé à ne plus être eux-mêmes. Fausse humanité.

Connaissance de soi, oui mais quel moi?

3. Dieu le Réel

Si je veux connaître Dieu, j’observe la réalité. Ce que dieu a créé ; pas ce que l’homme a créé. La nature est la seule chose qui est réelle. Et mon corps physique (dans sa pureté originelle).

Il n’y a aucune vérité dans un monde de mensonge (médias, ré-information alternatif,…)

Ce que je considère comme le réel devient mon dieu, ma vérité, j’ai le pouvoir de me fabriquer des faux dieux en disant qu’ils existent. Tout ce que je considère comme existant dans ma vie, devient mon dieu.

Comprendre la dangerosité du pouvoir créateur de l’homme. Si tu penses qu’une chose est réelle, qu’elle existe, qu’elle est importante, cette chose est ton dieu, elle te domine. Chacun peut se créer sa propre réalité, un autre ciel au-dessus de sa tête.

4. « Dieu est la mémoire du monde »

Le monde artificiel imite, copie, fait un double, n’a pas de vie en lui, comme une ombre. (ténèbres, obscurité).

Le monde du rêve est inconscient. Souvent, je suis comme ce dormeur, j’existe mais je ne le sais pas. Je continue à rêver même si je suis réveillée dans mon corps.

Sommeil, veille et éveil : l’enjeu de l’incarnation!

Si j’existe dans mon corps physique, je me pose la question : « qu’est ce que je suis en train de faire ? pourquoi je suis là ? » (je muscle une intention, je me pose une question, des questions)

Cette journée est la seule et unique journée que je vivrais, je la vis pleinement comme si c’était la dernière. Je ne revivrai jamais cette journée. C’est une chance unique. J’ai l’âge que j’ai aujourd’hui pour la seule fois de ma vie. Je suis en train d’en faire quoi? Je veux en tirer le meilleur, est-ce qu’aujourd’hui,  je veux avancer dans la direction que je choisis? Suis-je en train de rêver et de laisser filer ma vie ?

J’ai une particularité, un talent ; si je ne l’exerce pas, je ne vis pas vraiment ma vie ; d’autres la vivent à ma place. J’ai plein de capacités, d’amis autour de moi, qu’en fais-je? Que fais-je de mes journées?

La matrice artificielle se nourrit de tout ce que tu ne vis pas. 

Je ne peux pas m’incarner une journée sur la terre sans être qui je suis. Si je ne prends pas ma place, il y a un être qui la vit à ma place. Si je n’exerce pas mon talent, je ne vis pas vraiment ma vie.

N’oublie pas : la matrice récupère le contrôle de milliers, millions d’hommes qui renoncent à leur autorité sur leur propre vie ; ainsi elle gouverne le monde avec une quantité de pouvoirs récupérés.

Pour conclure : Ne laisse personne prendre les décisions à ta place.
Gouvernons-nous et décidons de notre vie.

Je suis né(e) pour être le roi, la reine en mon royaume.
Je ne laisse personne gouverner en mon royaume.

LACHER PRISE Previous post Le lâcher-prise
Noël 2023 Next post Noël 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.