Etats de conscience

Là où chacun est, est son paradis ou son enfer, sa joie ou son malheur, sa puissance ou sa déchéance. Tout est bénédiction pour celui qui sait qui il est, quoi faire, où il est.

« Non pas à nous, Yéouah,
non pas à nous, mais à ton Nom rends gloire, pour Ta Grâce,
pour Ta Vérité (Psaume 115.1).
Il est vrai que Ton Nom, c’est chacun de nous en tant qu’il honore cette Signature de Toi qu’il est essentiellement : Tselem et Demouth, Mémoire et Respiration, Lumière et Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.