Partie 2
“Amour de l’Autre et amour Divin chez Rûmî,
Humaniste et Poète Mystique de Micheline BARTOLO”

Retrouvez tous les articles concernant Djalal Al-dîn Rûmî   I C I

Djalal Al-dîn Rûmî
Djalal Al-dîn Rûmî

_L’Amour pour Rûmî

Celui qui sacrifie sa vie à l’amour, on la lui rend au centuple, et beaucoup plus encore tant en qualité qu’en quantité. D’une part, il vivra beaucoup plus intensément, et aura ainsi vraiment l’impression d’avoir vécu, et d’autre part, chaque instant d’amour est une parcelle d’éternité.

« L’amour dit : « Celui qui sacrifie sa vie
Obtient en échange cent et mille vies.
Voilà ce que l’Amour te dit à l’oreille.
Pour te tirer par l’oreille, tout prêt de lui »

Mais si l’amour revêt une telle importance, encore faut-il qu’il s’agisse de l’amour véritable. Seul importe en effet le véritable amour, celui qui ne dépend pas des apparences, et en particulier de l’apparence physique de l’être aimé. Celui qui cesse d’aimer lorsque l’objet de son amour a perdu sa beauté, n’éprouve en réalité que des sentiments superficiels et éphémères, n’ayant rien à voir avec l’amour vrai.

L’Amour pour Rûmî
L’Amour pour Rûmî

Si l’on aime réellement quelqu’un, ce sont avant tout les qualités que nous avons su ou cru déceler dans le cœur de l’autre que nous aimons, c’est bien plus l’âme que le corps.
L’amour va par conséquent bien au- delà du physique, de l’apparence.

Aussi Rûmî refuse t-il de juger les gens sur leur apparence. Ce qui compte, selon lui, c’est ce que l’on a dans le cœur, c’est le monde intérieur. C’est là que se trouve la Vérité de l’être, alors que l’aspect extérieur peut être trompeur.

« Nous jugeons sur l’apparence, et Dieu est maître des choses cachées »
(RÛMÎ)

Or, l’amour nous permet précisément de voir au-delà des apparences, de découvrir toute la beauté cachée dans le cœur de l’autre, car grâce à l’amour, comme nous l’avons vu, notre vision devient parfaitement claire.

L’amour véritable est ainsi un sentiment de toute pureté, telle une eau claire et pure,
dont les bienfaits rejaillissent non seulement sur les autres, mais également sur nous-mêmes, car l’amour nous apporte le bonheur, et nous permet de nous épanouir et d’ouvrir notre cœur.

« L’amour n’est que la joie et la grâce,
il n’est que l’ouverture et l’orientation du cœur »
(RÛMÎ)

A la joie d’aimer s’ajoute celle d’être aimé. L’amour est illumination ; il agit en effet comme un élixir de beauté sur celui qui est aimé. Rûmî fait ainsi remarquer que l’amour transfigure les personnes et les choses, en les rendant belles aux yeux de ceux qui les aiment, alors qu’elles ne le sont pas forcément au départ :

L’Amour pour Rûmî
L’Amour pour Rûmî


« Celui qui est aimé est beau, mais en revanche,
il n’est pas nécessaire que tout ce qui est beau soit aimé.
La beauté fait partie de la capacité d’être aimé.
Être aimé est l’essentiel, quand une chose est aimée,
certainement il y a de la beauté en elle »
(RÛMÎ)

Merci à Micheline BARTOLO
Secrétaire du Centre Universitaire d’Études et de Recherches Iraniennes d’Alsace
Docteur en Études Méditerranéennes et Orientales (Option : Études Persanes) Strasbourg (France)

Retrouvez tous les articles concernant Djalal Al-dîn Rûmî   I C I

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.