Partie 1

« Vous n’êtes pas une goutte dans l’océan.
Vous êtes l’océan tout entier dans une goutte. »
(RÛMÎ).

Djalal Al-dîn Rûmî
Djalal Al-dîn Rûmî

Amour de l’Autre et amour Divin chez Rûmî,
Humaniste et Poète Mystique de Micheline BARTOLO

Retrouvez tous les articles concernant Djalal Al-dîn Rûmî   I C I

_L’Amour pour Rûmî

L’amour est l’âme et le but de la vie, et constitue l’élément le plus important de l’existence. C’est lui qui fait tourner le monde. Il faut s’y abandonner totalement, car se laisser envahir, emporter par l’immense vague d’amour qui nous submerge, tel un raz de marée revivifiant, c’est comme plonger dans un océan de vie, infini, qui, en nous engloutissant tout entier,
nous redonne plus que jamais la vie. Cet océan se trouve au fond de notre cœur.
Pour s’ouvrir à l’amour, il faut ainsi s’immerger à l’intérieur de soi, au fond de son cœur.

« C’est ton cœur qui te conduira à l’amour du cœur.
C’est ton âme qui t’amènera à l’amour de ton âme »
(RÛMÎ).

De plus, l’amour est un sentiment d’une force inouïe, l’intensité de cet océan d’amour que nous éprouvons, étant telle, que nos sentiments nous survivront, car l’amour est éternel et illimité. Dépourvu de dimension matérielle, il n’a ni commencement, ni fin.

Djalal Al-dîn Rûmî« L’amour est l’eau de l’immortalité, plonge dans cette source.
Chacune de ses gouttes, à elle seule, est un océan de vie »
(RÛMÎ).

« C’est l’amour qui détient la pierre philosophale de la Lumière.
C’est un nuage porteur de cent mille éclairs.
Dans le secret de mon être se trouve la mer de sa gloire :
Toutes les créatures sont noyées dans cette mer »
(RÛMÎ).

L’amour transforme notre existence ; avec lui, nos conceptions et nos valeurs se trouvent totalement bouleversées.
Tel un orage d’une rare violence, où le ciel est déchiré de toute part par les éclairs, l’amour fait rage dans notre vie, mais de manière bénéfique.
En effet, il nous apporte la Lumière. L’amour enlève le voile ; avec lui, tout devient clair, toutes nos craintes disparaissent, et les obstacles sont levés.

« Jamais l’âme humaine ne peut se libérer des doutes et des difficultés,
sauf si elle est amoureuse, alors ne restent en elle ni doutes, ni difficultés »
(RÛMÎ)

L’amour nous permet en effet de voir la Lumière divine. C’est grâce à l’amour que nous pouvons atteindre Dieu. Ainsi, plus on aime, et plus on se rapproche de Lui.
C’est là un aspect fondamental de l’amour chez Rûmî, qui est avant tout un mystique.

« Sois enivré d’amour, car l’amour est tout ce qui existe.
Sans amour, nul n’a le droit d’entrer chez le Bien-Aimé »
(RÛMÎ)

Toutefois, la puissance de l’amour est telle, qu’il est aussi dévastateur. Pour aimer, il ne faut pas craindre de souffrir, car l’amour apporte également son lot de souffrance et de chagrin, même s’il est doux de souffrir du mal d’amour.

« O mon cœur, si tu ne peux supporter le chagrin, va-t’en…
O mon âme, viens, toi, si tu es sans effroi,
Mais si tu as peur, ce n’est pas ton affaire, va-t’en »
(RÛMÎ)

La douleur, qui fait partie intégrante de l’amour, est nécessaire, et il faut l’accepter ;
elle est le passage obligé pour trouver le remède.

« Tant que tu n’as pas trouvé la douleur, tu n’arrives pas au remède »
(RÛMÎ)

Si l’amour est le mal, il est aussi le remède, ce remède consistant à se consacrer entièrement à l’amour, en lui offrant chaque instant de notre existence. On donne ainsi vie à l’amour.

dervish

« C’est nous qui avons trouvé le remède pour l’amour.
A chaque instant, nous offrons notre vie à l’amour.
Quand chacun des instants de ma vie va vers l’amour,
l’amour peut trouver sa vie dans chacun de mes instants »
(RÛMÎ)


Merci à Micheline BARTOLO

Secrétaire du Centre Universitaire d’Études et de Recherches Iraniennes d’Alsace
Docteur en Études Méditerranéennes et Orientales (Option : Études Persanes)
Strasbourg (France)

Retrouvez tous les articles concernant Djalal Al-dîn Rûmî   I C I

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.