arbre et racines

Une petite merveille, ce site de l’université de Wageningue (Pays-Bas) qui présente une collection de 1002 dessins, résultat de 40 ans d’excavations de système racinaire menées en Europe.
Les dessins, leur analyse et leurs descriptions couvrent une grande variété d’espèces allant des cultures agricoles aux déshérités associées, mais aussi à la végétation naturelle, des orchidées aux arbustes et arbres alpins. Les dessins sont ceux des systèmes d’enracinement d’espèces individuelles soigneusement isolés de leur environnement, et dessinés en détail.

Source :https://images.wur.nl/…/collection/coll13/search/page/1…

S’enraciner

L’enracinement est un acte concret pour se connecter à la terre.
Dans quel but?
Se sentir plus stable dans son corps, dans ses émotions.

Pour être plus calme, détendu, joyeux, dans le moment présent.
Pour être moins dans le mental et davantage dans le ressenti, l’intuition.
Plus nos vibrations montent,

plus il est urgent et nécessaire de s’ancrer à la terre,
de maintenir un équilibre entre le ciel et la terre.

Sentir la plante de nos pieds sur la terre,
marcher pieds nus dans la nature, jardiner,
sont des gestes simples qui nous aident à prendre conscience
de notre corps sur la terre.


Exercice

Tenez-vous debout, calme, les pieds écartés de la largeur de vos épaules,
le sommet de votre tête relié au soleil qui brille et vous réchauffe.
Pliez légèrement les genoux.
Tenez le cou dans le prolongement du dos
qui reste bien droit.
Respirez profondément pendant quelques minutes,
et sentez qu’à chaque expiration vous lâchez de plus en plus de tensions,
votre corps est de plus en plus détendu.
Remerciez la terre de bien vouloir transmuter vos énergies négatives en énergies bienfaisantes.
Puis, sentez vos pieds s’étaler sur le sol et visualisez
des racines qui poussent sous vos pieds,
et s’enfoncent profondément dans la terre.
Sentez-les devenir de plus en plus grosses, de plus en plus
nombreuses, et s’étaler tout autour de vous au plus profond de la terre.
Imaginez les différentes couches de terre qu’elles traversent.
Voyez-les se mélangez, s’entrelacer, se maintenir les unes avec les
autres toujours plus profondément.
Voyez vos racines s’étendre et s’étirer très loin jusqu’au cœur,
jusqu’au noyau de la terre Gaïa.
Terminez votre exercice en remerciant la terre.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.