le credo d'un guerrier samourai

Je n’ai aucun parent — je fais des cieux et de la terre mes parents.
Je n’ai aucune maison — je fais de ma conscience ma maison.
Je n’ai aucune vie ou mort — je fais de ma respiration ma vie et ma mort.
Je n’ai aucune puissance divine — je fais de mon honnêteté ma puissance divine.
Je n’ai aucun moyen — je fais de ma compréhension mes moyens.
Je n’ai aucun secret magique — je fais de mon caractère mon secret magique.
Je n’ai aucun corps — je fais de ma résistance mon corps.
Je n’ai pas d’yeux — je fais de l’éclat de la lumière mes yeux.
Je n’ai pas d’oreilles — je fais de ma sensibilité mes oreilles.
Je n’ai aucun membre — je fais de ma promptitude mes membres.
Je n’ai aucun but — je fais de “saisir l’occasion” mon but.
Je n’ai aucun miracle — je fais de mes bonnes actions mes miracles.
Je n’ai aucun principe — je fais de mon adaptation à toutes les circonstances mes principes.
Je n’ai aucune tactique — je fais du vide et de la plénitude ma tactique.
Je n’ai aucun talent — je fais de mon esprit toujours prêt mon talent.
Je n’ai aucun ami — je fais de mon esprit mon ami.
Je n’ai aucun ennemi — je fais de ma négligence mon ennemi.
Je n’ai aucune armure — je fais de ma bienveillance et de ma droiture mon armure.
Je n’ai aucun château — je fais de mon immuable esprit mon château.
Je n’ai aucune épée — je fais de l’absence de soi mon épée.

Autre version

Je n’ai pas de parents; je fais du Ciel et de la Terre mes parents.
Je n’ai pas de pouvoir divin; je fais de l’honnêteté ma force.
Je n’ai pas de ressources; je fais de l’humilité mon expédient.
Je n’ai pas de don magique; je fais de ma force d’âme mon pouvoir magique.
Je n’ai ni vie ni mort; je fais de l’Eternel ma vie et ma mort.
Je n’ai pas de corps; je fais de mon courage mon corps.
Je n’ai pas d’yeux; je fais de l’éclair du tonnerre mes yeux.
Je n’ai pas d’oreilles, je fais du bon sens mes oreilles.
Je n’ai pas de membres; je fais de la vivacité mes membres.
Je n’ai pas de projet; je fais de l’opportunité mon dessein.
Je ne suis pas un prodige; je fais du respect du Dharma mon miracle. 
Je n’ai pas de principes; je fais de l’adaptabilité à toutes choses mon principe. 
Je n’ai pas d’amis; je fais de l’esprit mon ami.
Je n’ai pas d’ennemis; je fais de la distraction mon ennemi.
Je n’ai pas d’armure; je fais de la bienveillance et de la rectitude mon armure.
Je n’ai pas de forteresse; je fais de la “sagesse immuable de l’esprit” ma forteresse.
Je n’ai pas d’épée; je fais du “silence de l’esprit” mon épée.

 

Samouraï anonyme, XIV° siècle
Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.