Conte amérindien raconté par Pierre Rabhi :

rabhi

 

 

 

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »

« Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part » .

Auteur, philosophe et conférencier, Pierre Rabhi appelle à « l’insurrection des consciences » pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l’échec de la condition générale de l’humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».

Découvrez le site de Pierre Rabhi

Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à la planète ?

Enregistrer

Partage

2 thoughts on “Je fais ma part – L’histoire du colibri raconté par Pierre Rabhi”

  1. Bonjour je vais offrir à ma petite fille, qui est née le 7 mai, ce joli texte du colibri écrit à la main sur une très belle carte qui j’espère l’accompagnera toute sa vie et l’inspirera.
    Merci Pierre Rabhi, âme si lumineuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.