Je vis ce que je vibre

La réalité Tout le monde regarde la réalité comme étant extérieure à soi.Ma réalité est taillée pour moi sur mesure, pour faire naître chez moi les émotions nécessaires à la résolution de mes propres drames.Tout ce que l’on croit, devient réel.   Ne pas résister Je ne tente pas de nier ma souffrance.Je ne m’oblige pas à accepter, j’accepte de ne pas accepter.Je ressens, ok. Et ce que je

Rééquilibrage énergétique à l’aide d’1 ou 2 CEF

RÉÉQUILIBRAGE ÉNERGÉTIQUE A L’AIDE D’UN SEUL CEFMéthode 1Placez le CEF sous le coccyx pendant 3 minutes.Ensuite, placez le CEF sur la dernière vertèbre cervicale pendant 3 minutes.Méthode 2Мettez le CEF sur votre poignet gauche durant 3 minutes, ensuite sur votre poignet droit pendant 3 minutes. RÉÉQUILIBRAGE ÉNERGÉTIQUE D’UN ENDROIT PROBLÉMATIQUEPour cela vous avez besoin de 2 CEF de la série “bleue”. Il faut placer le premier sous le coccyx

C’est quoi la CNV ? C’est quoi la communication non violente ?

Définition selon Marshall B. Rosenberg « La Communication NonViolente* est une philosophie, une attitude et un ensemble d’outils et de concepts. Son objectif principal est de nous faire réaliser que nous sommes tous guidés par le besoin de “préserver et améliorer la qualité et la continuité de notre existence. » (Marshall Rosenberg) * “sans violence” Marshall disait : « Le but de la CNV n’est pas d’obtenir ce que

1. observer sans évaluer CNV

OBSERVER SANS ÉVALUER Dans un premier temps, il s’agit de décrire les faits sans opinion ni interprétation et d’éviter les comparaisons. En effet, quand nous mélangeons observation et évaluation, notre interlocuteur risque d’entendre une critique. Cela peut engendrer chez soi comme chez l’autre une réaction ou/et une fermeture. Ainsi, au lieu de dire « Pierre écrit très mal », nous dirons plutôt « Je n’arrive pas à déchiffrer l’écriture

La mémoire de l’eau

L’une des premières personnes à avoir déclaré à la communauté scientifique que l’eau a une mémoire est Jacques Benveniste, un médecin et immunologiste français, directeur de recherche à L’INSERM. Cette déclaration allait rapidement provoquer l’une des polémiques scientifiques les plus violentes du 20e siècle. L’étude menée par le chercheur et son équipe en 1988 montrait, que d’après eux, les molécules de la matière possèdent une forme de mémoire qui subsiste,